Quels vins choisir pour déguster et apprécier un délicieux bœuf bourguignon fait maison ?

Origines, présentation et composition

Le bœuf bourguignon est un excellent plat traditionnel et très ancien, qui nous vient tout droit de Bourgogne. D’après son histoire, il était préparé et servi à l’époque lors de repas festifs, ou « jours de fêtes » par les paysans de la région. Aujourd’hui répandu dans la gastronomie française et dans le monde entier, le bœuf bourguignon est également connu sous différents noms et connaît quelques variantes, par exemple le ragoût, la carbonnade flamande, ou encore la daube provençale. Selon les régions, la recette a été légèrement revue et modifiée, par son mode de cuisson, les ingrédients et l’accompagnement choisi pour préparer la sauce. Pourtant, la base et la texture restent les mêmes. 

À la base, ce mets en sauce, composé de délicieux morceaux de viande de bœuf tendre, est accompagné d’une garniture comprenant des champignons, des oignons, des lardons, des carottes, du beurre et bouquet garni. Il faut considérer que pour un résultat final parfait, il faudra compter une heure. Pour la seconde étape de la cuisson, et surtout concernant le mijotage, ce dernier devrait avoisiner les quatre heures, sachant que selon la tradition et sur n’importe quel conseil d’un ou d’une bonne cuisinière, il est fortement recommandé de préparer ce délice la veille, qui n’en sera que meilleur une fois réchauffé. C’est ce qui fait tant le succès de ce genre de repas !

Bien entendu, la boisson qui accompagnera ce festin est choisi en fonction du mode de préparation de cette spécialité. Le mode de préparation se fait généralement en cocotte, et son mijotage est doux afin d’imprégner chaque morceau de viande. Ce genre de repas est, généralement, encore plus apprécié une fois réchauffé.

Découvrez notre recette de grand-mère de boeuf bourguignon.

Quel vin rouge choisir ?

Il est bien connu que lorsque l’on prépare un bon repas régional traditionnel en sauce avec une base d’alcool, il est très important, pour respecter la recette et les accords gustatifs au palais, de choisir un vin de secteur ou du terroir. Dans ce cas, la recette traditionnelle du bœuf bourguignon nécessitera d’utiliser pour la sauce, un vin du domaine de bourgogne classique comme un Côte du Rhône, un beaujolais, un Syrah ou un pinot noir. 

Il n’est pas du tout obligatoire d’utiliser du vin haut de gamme hors de prix ou même d’appellations contrôlées. En effet, c’est un mets qui va mijoter très lentement en cocotte, et ce, pendant plusieurs heures, le principal étant que tous les aliments sont bien imprégnés lors de la cuisson. Il pourra donc tout à fait être acheté en grande surface, et non pas en boutique spécialisée, bien que ces dernières permettent d’apporter de bons conseils pour bien choisir, ce qui est un plus. Ces professionnels peuvent guider quant au choix de la bouteille, que ce soit pour confectionner un bon plat ou pour déguster à table. Ils permettent aux débutants d’apprendre les différences et de ne pas se tromper dans leurs achats.

Certaines personnes aiment conserver le même vin pour la sauce, et pour le service à table, en dégustation du plat qui n’en sera que meilleur. Le budget, quant à lui, sera un peu plus élevé et coûteux, mais les amateurs de vins apprécieront le goût au palais, gustativement parlant et apprécieront ce moment à table.

Découvrez aussi notre article pour choisir la bonne viande pour boeuf bourguignon.

Quels sont les vignobles les plus répandus et les plus connus ?

Bien que la Bourgogne soit connue pour le bœuf et le vin rouge d’appellation contrôlée, on retient pour sa qualité de viande la charolaise. Pour les vins de terroir et les cépages, le vignoble de la côte de Nuits et de la côte de Beaune sont les plus connus et appréciés pour sa cuisine bourguignonne et mettre en valeur les produits de son terroir. 

Peut-on utiliser un autre vin que le rouge pour cuisiner ?

Oui, le vin blanc est tout aussi apprécié pour des plats en sauce traditionnels, mais pas pour le bœuf. On peut le choisir sec, léger et jeune pour bien sentir les arômes du plat une fois mijoté. Par exemple en Alsace, le choix se porte sur le Chardonnay, le Riesling, le muscat ou le pinot gris. Tout comme le rouge, il faudra le choisir selon la région pour le respect de la recette et les sensations au palais et à l’odorat. 

Les recettes sont extrêmement variées, que ce soit en France ou à l’étranger, il est donc possible de varier les plaisirs et apprécier leurs saveurs. De l’entrée au plat principal, jusqu’au dessert, il faut être stratégique pour l’accompagnement au niveau de vos boissons lors vos repas, c’est très important. Le charme, la générosité, l’odeur et le piquant au nez et au palais sont primordiaux au moment de la dégustation. 

Peut-on utiliser également de la bière ? 

Oui, il existe énormément de gourmets traditionnels à base de bière ! Bien qu’on n’y prête pas forcément attention, il peut en effet, s’agir d’une pâte à crêpe, de moules fraîches, de choucroute, de viandes blanches ou rouges ! Le plus important étant de bien choisir, car comme le vin, la bière est plus ou moins forte, et ne peut pas être utilisée dans n’importe quel plat. Blonde ou brune, tout comme les recettes à base de vin, elles devront idéalement être choisies en fonction du repas et du terroir pour accorder leurs arômes en bouche. 

Pour résumer et pour bien choisir…

Afin d’accorder mets et vins lors de vos repas et réceptions, il faut retenir que le rouge s’accordera avec des plats à base de viande rouge, le blanc corsé s’accordera avec les poissons ou les entrées, le sec ou effervescent avec poissons et fruits de mer, le vin dit « gras » accompagnera parfaitement les volailles ou viandes blanches, quant aux vins sucrés, ils seront parfaits pour le dessert. Suivez toujours un bon livre de cuisine classique et traditionnelle, le plat n’en sera que meilleur. 

Vous avez toutes les clés en main pour un sans faute lors de vos repas et réceptions ! Il ne vous reste plus qu’à passer un bon moment entre amis ou en famille et vous souhaiter une bonne dégustation.

Laisser un commentaire

85 + = 94

fr_FRFrench